AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Peut-on improviser sans apprendre de licks?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rachno
Beatle
Beatle


Nombre de messages : 19
Localisation : La planète terre
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Dim 25 Nov - 23:46

Hello,

Petite question existentielle du jour: Peut-on improviser sans apprendre de licks?
J'entends par là, est-ce qu'il y a moyen d'improviser ,sans passer des heures à vouloir rejouer à la note prés des solos de par ex: Wes Montgomery, Django, Mike stern, Rollins...(bref, les artistes que chacun aime...), sans compter toute les méthodes, magazines,DVD (à la manière de...), qui inondent le marché.
Bref je ne sais plus où donner de la tête. Me concernant j'ai longtemps recopier à la note près pas mal de chorus, mais le problème c'est que j'ai l'impression que ça ne m'a pas servi à grand chose en tant qu'improvisateur. En fait, je n'arrive jamais à placer quoi que ce soit que j'ai bossé (plan, licks,...)dans mes propres impros et c'est, il me semble, dérangeant ou pas, je n'en sais rien. Aussi ce qui est très frustrant, c'est que après quelques mois sans les avoir rejouer et bin j'oublie ce que j'ai bossé. C'est affreux.
A quoi ça sert en fait,de rejouer ce qui a déjà été fait?Sorry si ma question vous paraît étrange. Ce que je veux dire c'est que une fois, que j'improvise sur une grille, je ne pense plus à rien, je pense plus au plan, licks, solos retranscrit que j'ai bossé, mais en gros,je me sers de ma créativité sur le moment présent avec les gammes, modes,arpèges, et j'essaie de m'en sortir avec ça. Ce qui me travaille, c'est POURQUOI les pédagogues voir certains artistes insistent sur le fait de retranscrire des chorus, des licks. C'est quelque chose que j'entends depuis des années, depuis toujours, mais je ne comprends pas pourquoi on insiste sur ça. Pourquoi rejouer ce qui a déjà été fait? Capte à rejouer des phrases, autant que ça soit les nôtres non?. Qu'est-ce que vous en pensez? Si jamais vous pensez le contraire, et qu'il est important d'apprendre des licks, alors,comment vous gérez ça, comment vous structurez, organisez vos licks? Vous les notez? Vous les rejouez souvent? En espérant avoir les avis et expériences de chacun. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Karmatotal
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1582
Age : 56
Localisation : Devant mon écran
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Lun 26 Nov - 2:20

A mon avis tu as déjà répondu toi même à ta question Wink Improviser c'est créer une mélodie dans l'instant, et créer ce n'est pas reproduire.
Ce ne veut pas dire que repiquer des chorus des musiciens que tu aimes soit inutile, on l'a tous fait, cela permet de comprendre l'articulation des phrases, la logique mélodique et harmonique, etc. etc. mais ça n'apprend pas à improviser. Pour cela il faut travailler les matériaux de l'impro (grammes et arpèges) et ensuite ... essayer de s'en servir.
Le reste (repiquage et surtout placement de licks) ne peut conduire qu'à de la simili-impro.


Dernière édition par Karmatotal le Lun 26 Nov - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://karmatotal.unblog.fr/
rachno
Beatle
Beatle


Nombre de messages : 19
Localisation : La planète terre
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Lun 26 Nov - 4:09

Merci pour ton com. Ca renforce un peu plus ce que je pensais aussi. Si certains désirent se manifester et en discuter, c'est toujours bien aussi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Syndesmo Jean
modérateur
avatar

Nombre de messages : 16710
Age : 66
Localisation : aude
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Lun 26 Nov - 10:26

pour moi le lick c'est la gymnastique des doigts on leur apprend des figures qu'ils ne feraient pas spontanement, un peu comme la danse au sens large apprend au corps à sortir des routines. Apres replacer ces figures dans une impro sur du jazz, je n'y arrive pas, ou je les ai oublié. Par contre sur du blues cette bibliothéque de licks ressort dans l'impro .

_________________
http://www.myspace.com/tomsyndesmo
http://members.soundclick.com/tom+syndesmo
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que
certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/tomsyndesmo
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Lun 26 Nov - 12:04

rachno a écrit:
... Ce que je veux dire c'est que une fois, que j'improvise sur une grille, je ne pense plus à rien, je pense plus au plan, licks, solos retranscrit que j'ai bossé, mais en gros,je me sers de ma créativité sur le moment présent avec les gammes, modes,arpèges, et j'essaie de m'en sortir avec ça. Ce qui me travaille, c'est POURQUOI les pédagogues voir certains artistes insistent sur le fait de retranscrire des chorus, des licks ...
Comme disait Karma, les réponses sont dans ton premier message Cool

Personnellement, je pense que tu parles de deux choses différentes et complémentaires :
- le travail (pratique avec analyses de grilles et relevés de chorus), qui permet d'acquérir et de consolider les bases, voire de "comprendre" le jeu de tel ou tel musicien,
- l'improvisation en tant que telle, qui n'exclut évidemment pas tout le travail en amont, bien au contraire : ce travail permet de "nourrir" sa créativité (en s'inspirant d'un musicien dont on apprécie particulièrement le jeu), sans compter que la technique permet de s'affranchir des difficultés d'expression ...
Perso, il m'arrive d'avoir des idées de phrases que je ne peux pas jouer, faute d'aisance ou de technique suffisante Suspect

Quant au relevé de chorus, prôné par les pédagogues, je trouve que, tout fastidieux qu'il puisse être, il apporte de la rigueur et un but , quand on s'y "colle" !
Revenir en haut Aller en bas
Karmatotal
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1582
Age : 56
Localisation : Devant mon écran
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Lun 26 Nov - 13:28



En fait on est tous d'accord : en tant qu'exercice le repiquage de chorus (et pas que de guitaristes) est très bon. Amélioration de l'oreille, apprentissage de patterns ect. etc.
Ensuite c'est l'usage qu'on en fait, mais en réalité c'est exactement comme les gammes ou les arpèges. Il est tout aussi inutile de placer (j'allais dire "plaquer") un arpège particulier sur tel accord de la grille en le préméditant ou un mode particulier en tierces par exemple sur 3 ou 4 accords d'une grille que de placer un morceau de chorus repiqué. C'est le même problème : il faut s'approprier ces matériaux (gammes, modes, accords, licks) pour ensuite les "oublier" ou plutôt oublier qu'on les a appris et répétés et en faire "simplement" Shocked des "réservoirs à mélodies instantanées".

Revenir en haut Aller en bas
http://karmatotal.unblog.fr/
rachno
Beatle
Beatle


Nombre de messages : 19
Localisation : La planète terre
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Lun 26 Nov - 18:56

Ok merci à vous les amis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Lun 26 Nov - 19:34

En fait, ta question est assez "perturbante" ...

je vais prendre le cas de Nelson Veras, guitariste qui, lorsqu'il improvise (c'est-à-dire ... tout le temps, à tel point qu'on a parfois du mal à reconnaître les thèmes qu'il joue), on ne "reconnaît" pas de licks, ça peut être assez perturbant à l'écoute :



On peut se sentir déconcerté, car on est habitué à entendre ces fameux licks : ça fait partie du style, presque de la "marque de fabrique" de la plupart des musiciens (je pense notamment à ceux de P. Metheny, pompés et re-pompés par ses admirateurs ...) :

Revenir en haut Aller en bas
rachno
Beatle
Beatle


Nombre de messages : 19
Localisation : La planète terre
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Lun 26 Nov - 20:57

Je pense que chacun est libre d’apprendre comme ça lui convient. Cette méthode d’apprendre des licks marche peut-être pour certains (et tant mieux même si je n'y crois pas, ça fait même partie de la tradition chez 90% des manouches). Ce qui est sûr, c’est que pour moi, ça ne fonctionne pas, et je le regrette d’une certaine façon car j’ai passé beaucoup de temps à l’apprentissage de chorus, licks, plans… mais je me rends compte qu’au fil des années et des circonstances de jeu, que cela ne m’a pas servi à grand chose. Pour prendre le cas de Metheny : Pourquoi re-pomper ce qu’il a créé ? A l’heure qu’il est, je n’en sais toujours rien. Comment se fait-il qu'il y ait tant de recueil de licks sur le marché? Je n'en sais rien non plus. Je crois, et ce n’est que mon humble avis, qu’en travaillant de manière intelligente l’instrument et les outils mélodiques sur toutes leurs formes (gamme, mode, arpège, intervalle, rythme, harmonie…) on peut arriver à un résultat plus que convaincant (plus facile à dire qu'à faire). La vidéo de Nelson Veras en est un très bon exemple Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Lun 26 Nov - 21:32

rachno a écrit:
... Je crois, et ce n’est que mon humble avis, qu’en travaillant de manière intelligente l’instrument et les outils mélodiques sur toutes leurs formes (gamme, mode, arpège, intervalle, rythme, harmonie…) on peut arriver à un résultat plus que convaincant (plus facile à dire qu'à faire). La vidéo de Nelson Veras en est un très bon exemple Wink
Bah, c'est un avis largement partagé, je pense drunken

On peut néammoins se demander pourquoi on cherche à improviser, ce qu'on cherche à exprimer ; Et pourquoi on est sensible au jeu de tel ou tel musicien ...
On peut aussi aimer le jeu, (et le son) de certains guitaristes ... au point de vouloir s'en approcher.

Je n'ai personnellement jamais caché une admiration sans bornes pour Sylvain Luc et pour Nelson Veras, pour la musicalité qui émane de leur jeu.
Pour le premier, j'avoue avoir très très modestement essayé de comprendre comment il abordait les standards, afin de m'en inspirer ... Sans succès, la plupart du temps, ce qui ne retire rien au plaisir que j'ai à l'écouter ; Pour l'admirable Nelson Veras, c'est très différent : il m'est impossible de lui piquer quoi que ce soit, car j'en suis absolument incapable. Par ailleurs, je trouve son jeu souvent déconcertant, mais j'aime ça ... Son album Solo Session (n°1) me transporte littéralement !
Mais là, je suis limite HS Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
rachno
Beatle
Beatle


Nombre de messages : 19
Localisation : La planète terre
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Lun 26 Nov - 23:29

adOm a écrit:
rachno a écrit:
... Je crois, et ce n’est que mon humble avis, qu’en travaillant de manière intelligente l’instrument et les outils mélodiques sur toutes leurs formes (gamme, mode, arpège, intervalle, rythme, harmonie…) on peut arriver à un résultat plus que convaincant (plus facile à dire qu'à faire). La vidéo de Nelson Veras en est un très bon exemple Wink
Bah, c'est un avis largement partagé, je pense drunken


Ca serait bien que ça soit un avis largement partagé mais c'est encore loin d'être le cas. Il existe encore
des mentalités assez pourries où tout le monde veut jouer les mêmes plans. Ca vient du fait qu'on ne recherche pas l'originalité en tant que spectateur, on veut voir si tu sais jouer, donc montrer que tu connais les plans. Si tu vas à New-York, le truc qui compte c'est la personnalité du musicien, c'est ce que veut voir le public. Là-bas, ça a vraiment de quoi déconcerter quand tu vois la nouvelle scène montante.

Sinon pour Sylvain Luc et Veras, je te comprends, c'est du lourd Wink


Revenir en haut Aller en bas
Karmatotal
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1582
Age : 56
Localisation : Devant mon écran
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mar 27 Nov - 1:07

rachno a écrit:
Je pense que chacun est libre d’apprendre comme ça lui convient. Cette méthode d’apprendre des licks... marche peut-être pour certains (et tant mieux même si je n'y crois pas, ça fait même partie de la tradition chez 90% des manouches).

[MODE TROLL = ON] C'est bien pour ça que ces types-là n'improvisent pas : quand tu en as entendu un tu les as tous entendu Wink [MODE TROLL = OFF]


rachno a écrit:
Ce qui est sûr, c’est que pour moi, ça ne fonctionne pas, et je le regrette d’une certaine façon car j’ai passé beaucoup de temps à l’apprentissage de chorus, licks, plans… mais je me rends compte qu’au fil des années et des circonstances de jeu, que cela ne m’a pas servi à grand chose.

je te rassure : tu n'est pas le seul ... Very Happy

rachno a écrit:
Pour prendre le cas de Metheny : Pourquoi re-pomper ce qu’il a créé ? A l’heure qu’il est, je n’en sais toujours rien



Moi non plus study

rachno a écrit:
Comment se fait-il qu'il y ait tant de recueil de licks sur le marché? Je n'en sais rien non plus



Là, je sais ! Tu veux la réponse ? C'est parce que ça se vend bien (c'est quasiment ce qui se vend le mieux). Et pourquoi ça se vend bien alors que ça ne sert quasiment à rien Question

Je sais aussi Very Happy : c'est parce que quand tu ouvres un recueil de gammes et d'arpèges , tu te dis "Putain, ça a l'air chiant comme la mort. Jamais je pourrai aller jusqu'à la dernière page !" Tandis que quand tu achètes un recueil de licks de ton guitariste préféré tu te dis : "A la fin de ce bouquin je jouerai comme lui ! Ouaaahhh, super méga cool, top délire ! bounce bounce bounce "

sauf que c'est juste le contraire Sad Sad Sad Sad

Revenir en haut Aller en bas
http://karmatotal.unblog.fr/
igor
modérateur
avatar

Nombre de messages : 19256
Age : 103
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mar 27 Nov - 2:26

Vous oubliez aussi un certain public qui a besoin souvent de se raccrocher à ce qu'il connaît - par moments au mieux Wink

_________________
If you hit a wrong note, then make it right by what you play afterwards...
Joe Pass
Revenir en haut Aller en bas
Karmatotal
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1582
Age : 56
Localisation : Devant mon écran
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mar 27 Nov - 2:34

igor a écrit:
Vous oubliez aussi un certain public qui a besoin souvent de se raccrocher à ce qu'il connaît - par moments au mieux Wink

De quel public parles-tu ? Si c'est de ceux qui viennent écouter les concerts et simplement ça (c'est-à-dire du public au plein sens du mot) , ce ne sont pas ceux qui achètent les recueils en magasin ...
Revenir en haut Aller en bas
http://karmatotal.unblog.fr/
paddypat
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mar 27 Nov - 9:46

[quote="adOm"]
rachno a écrit:

Pour l'admirable Nelson Veras, c'est très différent : il m'est impossible de lui piquer quoi que ce soit, car j'en suis absolument incapable. Par ailleurs, je trouve son jeu souvent déconcertant, mais j'aime ça ... Son album Solo Session (n°1) me transporte littéralement
Mais là, je suis limite HS Embarassed
as tu lu cet article et vu les vidéos qui s'y rattachent?
http://www.facebook.com/note.php?note_id=220275918824&id=215402256689&ref=mf
Revenir en haut Aller en bas
paddypat
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mar 27 Nov - 9:51

pour moi les licks sont les "entrées" pour pouvoir comprendre de manière facile tel ou tel concept, l'application de tels modes sur tel accord ainsi de suite. Une fois appris et décortiquer cela ouvre des portes pour se faire ensuite son vocabulaire
Ex : au départ tu trouves le traitement de accords V altéré mais tu ne sais pas comment y arriver même en jouant telle échelle de notes que tu ne trouves pas "harmonieuse" ou impossible à phraser. Un ou deux déchiffrages te permettent de comprendre le trajet, de t'en inspirer
Le risque ? jouer une suite de licks et ne jamais trouver son phrasé, idem pour le jeux en accords, l'accompagnement....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mar 27 Nov - 12:07

paddypat a écrit:
as tu lu cet article et vu les vidéos qui s'y rattachent?
http://www.facebook.com/note.php?note_id=220275918824&id=215402256689&ref=mf
cheers
paddypat a écrit:
pour moi les licks sont les "entrées" pour pouvoir comprendre de manière facile tel ou tel concept, l'application de tels modes sur tel accord ainsi de suite. Une fois appris et décortiquer cela ouvre des portes pour se faire ensuite son vocabulaire ...
+1 Cool
Revenir en haut Aller en bas
rachno
Beatle
Beatle


Nombre de messages : 19
Localisation : La planète terre
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mar 27 Nov - 17:52

paddypat a écrit:
pour moi les licks sont les "entrées" pour pouvoir comprendre de manière facile tel ou tel concept, l'application de tels modes sur tel accord ainsi de suite. Une fois appris et décortiquer cela ouvre des portes pour se faire ensuite son vocabulaire
Ex : au départ tu trouves le traitement de accords V altéré mais tu ne sais pas comment y arriver même en jouant telle échelle de notes que tu ne trouves pas "harmonieuse" ou impossible à phraser. Un ou deux déchiffrages te permettent de comprendre le trajet, de t'en inspirer
Le risque ? jouer une suite de licks et ne jamais trouver son phrasé, idem pour le jeux en accords, l'accompagnement....


Oui, vu comme ça, je suis 100% d'accord Wink

A part ça, le lien sur Nelson Veras a l'air très intéressant ms ça me semble un chouilla tordu scratch
J'ai pas l'impression d'avoir compris grand chose avec les modes de messiaen. Si quelqu'un a un peu de temps pour expliquer en gros ce qui s'y passe, je suis preneur. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
paddypat
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mer 28 Nov - 10:15

rachno a écrit:
paddypat a écrit:
pour moi les licks sont les "entrées" pour pouvoir comprendre de manière facile tel ou tel concept,
Oui, vu comme ça, je suis 100% d'accord Wink
A part ça, le lien sur Nelson Veras a l'air très intéressant ms ça me semble un chouilla tordu scratch
J'ai pas l'impression d'avoir compris grand chose avec les modes de messiaen. Si quelqu'un a un peu de temps pour expliquer en gros ce qui s'y passe, je suis preneur. Merci d'avance.
après cela fait un peu péteux ma phrase c'est du moins c'est le côté absolu vers lequel on devrait tendre, je pense
Bien sûr que je me retrouve à balancer des licks comme des bouées de sauvetage et ceci par automatisme, manque de pratique, manque d"imagination et manque de définition d'un univers personnel...
Par contre quand tu commences à les entendre vraiment avant, que tu arrives à les intégrer avec une variation rythmique et que tu t'étonnes à les varier les paraphraser, en faire des motifs de répétition c'est déjà que cela est bien parti!!

Pour l'approche de Veras, ces modes deviennent une couleur particulière à un moment donné (comme par exemple sur un X7 qui du re un peu tu vas utiliser le mode bartok ou mixo b7, 5° mode de l'harmo de min mélo) dans laquelle il va y puiser des notes "intéressantes" avec des intervalles qui sonnent différent des autre séchelles mais aussi tout ce qui fait le charme des modes à transposition limitées. En clair dans ces modes c''est comme si tu avais trois ou quatre bout de réservoir de 3,4 notes sur lesquelles il s'appuie pour trouver des phrasés originaux (de par l'organisation de ces notes) pour ensuite pouvoir sur le même accord les transposer 1,2 ou 3 fois par intervalle de tierce min maj. c'est très théorique excuse moi mais si tu regardes les vidéos maintenant avec cette vision j'espère que cela va t'éclairer!!
Revenir en haut Aller en bas
rachno
Beatle
Beatle


Nombre de messages : 19
Localisation : La planète terre
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mer 28 Nov - 15:23

paddypat a écrit:
paddypat a écrit:

En clair dans ces modes c''est comme si tu avais trois ou quatre bout de réservoir de 3,4 notes sur lesquelles il s'appuie pour trouver des phrasés originaux (de par l'organisation de ces notes) pour ensuite pouvoir sur le même accord les transposer 1,2 ou 3 fois par intervalle de tierce min maj. c'est très théorique excuse moi mais si tu regardes les vidéos maintenant avec cette vision j'espère que cela va t'éclairer!!


Pas sûr d'avoir bien compris Embarassed . Pas facile d'en parler sur un forum, c'est tellement vaste mais merci quand même. Maintenant, c'est sûr que ça doit être intéressant de travailler sur ce type d'exercice mais il y a déjà tellement de truc a bosser, c'est de la folie (gammes,arpéges,grilles,harmonie,technique, un nombre infini d'interpréter les modes selon différentes méthodes d'analyses...), mais je pense que si on peut le faire ça apportera quelque chose de plus. Rien que dans le chapitre des substitutions, la manière d'appréhender les accords de dominante (par exemple), c'est déjà un cassement de tête. Bon swing les amis.
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2799
Localisation : Eure 27
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mer 28 Nov - 16:44

à noter que les "licks" sont des composantes omniprésentes dans certains styles de musique, comme le blues, et que cela n'en fait pas des genres mineurs, je veux dire par là que les utiliser n'a rien de dégradant. Après bien sûr les intégrer à une démarche d'improvisation est une autre chose, c'est sûr.

En fait il faudrait distinguer le jeu en solo de l'improvisation. De grands musiciens produisent des soli puissants sans pour autant improviser réellement (BB King par exemple a une panoplie de licks immuables, et pour autant il ne semble pas lasser son public...)

là on entre dans un autre univers : la sylistique, ou l'esthétique, appelons cela comme on veut, donc le toucher, la sensibilité, le son...

les grands improvisateurs cités ici par les uns et les autres maîtrisent bien évidemment tout cela...
Revenir en haut Aller en bas
paddypat
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mar 10 Déc - 10:18

salut
pour éviter le "tournage en rond" (non pas le tour à bois pour sculpter les pieds de chaises, putain vous faites du hs tout le temps c'est chiant  pirat )
une page avec des trajets, licks,trucs à prendre à changer de position, à englober dans un solo en changeant le rythme, en y ajoutant vos chromatismes, en analysant et isolant les cellules qui vous chatouillent l'oreille pour les entendre pendant le jeux et en faire votre propre sauce.
bon travail
Revenir en haut Aller en bas
Mixo
modérateur
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 45
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Dim 19 Jan - 13:16

rachno a écrit:
Je pense que chacun est libre d’apprendre comme ça lui convient. Cette méthode d’apprendre des licks marche peut-être pour certains (et tant mieux même si je n'y crois pas, ça fait même partie de la tradition chez 90% des manouches)

Hello, je prends le train en marche. Je partage ci-dessous ma façon de voir les choses en impro : c'est ma façon de le pratiquer, et de l'enseigner.

Je crois qu' "improviser" c'est comme "raconter une histoire".

Pour raconter une histoire il faut :

1) connaitre une histoire, ou avoir de l'imagination/inspiration pour en inventer une
2) savoir parler

1 - connaitre ou inventer une histoire

De nombreux musiciens écrivent leurs chorus, ou en tout cas, en Jazz : la "trame" de leurs chorus.
Le cas du Jazz manouche est particulier car c'est avant tout une musique de tradition, un "exercice de style" (comme le Chicago-blues), les histoires sont déjà écrites, et la façon de les raconter aussi.

Mais quel que soit le style, connaitre des phrases "classiques" (licks) est une façon de s'inscrire dans le style, de colorer le discours selon un certain style : le public a besoin de points de repères. De plus il est nécessaire d'alterner les plages de tension,et les plages de détente : les phrases "classiques" (licks) sont un bon outil pour "détendre" le discours (un peu comme la traditionnelle scène de sexe après la bagarre dans un bon film d'action).
Enfin, tous les bons professionnels le disent : les plans sont un moyen d'assurer les "mauvais soirs" , ça peut sauver un chorus quand on manque d'inspiration.

2 - savoir Parler

Parler de façon élaborée, soutenue, met en oeuvre 3 composantes :
- avoir du vocabulaire (gammes, arpèges)
- maitriser la grammaire à l'oral (harmonie)
- avoir une syntaxe / un rythme / une respiration / un accent

Les plans, licks, font partie de la 3eme composante : quand on parle, on utilise très souvent des phrases qui proviennent de notre culture, mélangées avec notre propre façon de parler, notre propre "syntaxe".

Renier l'héritage stylistique est un pari risqué : je n'ai jamais entendu parler d'un grand improvisateur qui n'aurait écouté que lui-même (à part Alain Delon, qui est probablement un grand improvisateur).

Très peu d'emprunts chez Nelson Verras, mais pour l'essentiel il passe son temps à jouer des arpèges "in/out", avec de l'élégance et un beau son, mais de façon répétitive et systématique.

3 - ma méthode

Pour développer leur phrasé, je recommande à mes élèves de travailler selon 3 axes :

1) repiquer des plans, licks d'artistes reconnus, qui correspondent à leur esthétique, des plans qui leur parlent : ce n'est pas l'axe le plus important, mais il est nécessaire / fondamental. Relever un chorus entier n'a pas un grand interret, hormis le fait de comprendre la construction de l'histoire.

2) Créer ses propres licks. Ecouter un morceau et chanter les phrases de chorus qui viennent spontanément : les enregistrer, et apprendre à les jouer un peu comme s'il s'agissait des plans / licks d'artistes reconnus : on va ainsi apprendre à intégrer sa propre façon de phraser à sa technique instrumentale : c'est l'axe le plus important !
Il faut parfois plusieurs jours pour intégrer une seule phrase : c'est à dire faire en sorte que les doigts puissent la jouer parfaitement à l'instant ou le cerveau en a l'impulsion (en binaire, en ternaire, quel que soit la position/corde sur le manche, et dans toutes les tonalités).
Si on a eu spontanément envie de chanter une phrase, il y a de fortes chances que ça se reproduise, et si on peut jouer cette phrase spontanée/personnelle sur son instrument instantanément : alors on est parvenu à produire une "improvisation originale" (note : je ne connais pas d'autre méthode pour développer un phrasé original).

3) Chanter ses chorus en improvisant, ce qui va permettre de travailler la respiration dans les chorus. Le 3eme axe de travail n'est possible que si on a passé les 2 premiers.

Voili-voilou, en espérant que cette approche vous intéressera Smile

Bizz
JP
Revenir en haut Aller en bas
Mixo
modérateur
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 45
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mar 21 Jan - 14:06

On ne peux pas dire que mon post déclenche un enthousiasme démesuré  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
stefan
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 345
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    Mar 21 Jan - 14:27

je rebondis sur les premiers mots de ton message : "improviser, c'est comme raconter une histoire"

C'est la phrase que m'avait sortie mon prof de guitare au tout début. C'est tellement vrai .. et un peu dur à entendre quand même.  Crying or Very sad 
Cela sous-entend que si on n'a rien à dire, et bien on ne peut pas improviser. ..Ou alors on raconte la même histoire, on paraphrase les autres.


Sinon, je suis globalement d'accord avec ton point de vue, sur ta démarche.
Revenir en haut Aller en bas
http://youtu.be/bqjtYUS9dDI
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peut-on improviser sans apprendre de licks?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on improviser sans apprendre de licks?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les cordes sur Thomann
» matos pour debuter-beatmaking et apprendre le scratch
» Tête sans cab...?
» Pour apprendre le continuo au clavecin...
» MIXAGE : S'entre-aider / Apprendre / Partager

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guitar & Jazz :: Théorie et technique-
Sauter vers: