AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'improvisation sur Giant Steps démystifiée

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Ven 14 Aoû - 0:55

Hello,

Je vous propose une analyse harmonique de Giant Steps de John Coltrane.

Quand j'ai pour la première fois écouté ce morceau, il y a un peu plus de 10 ans, j'ai trouvé une grande originalité dans sa sonorité : la fameuse Cadence Coltranienne était nouvelle pour moi, de même que plus généralement l'harmonie symétrique, dite Bartokienne. Ma première approche a été, de facon très classique, de chercher les différentes cadences, et de me rendre compte :
- qu'il y 3 tonalités dans Giant Steps : Eb , G , B , avec toutefois une prédominance de Eb.
- que les modulations sont en tierces majeures, ce qui est, à partir de cette période, caractéristique de la musique de Coltrane et donnera leur nom aux cadences Coltraniennes, mais reste néanmoins inhabituel en Jazz.
- que les modulations sont trop rapides pour avoir le temps de phraser réellement : si on écoute nombre de solos joués sur Giant Steps, on se rend compte que soit le musicien arrive péniblement à placer un bout d'arpège sur chaque cadence, soit son chorus est récitatif, avec des empreints à celui de Coltrane : ils n'improvisent pas ! Maintenant écoutez Pat Metheny ou des Sax de bon niveau : c'est fluide... comment font-ils ?

Ma méthode habituelle pour m'approprier un morceau en impro, est de jouer les arpèges de chaque accord ou mode , ainsi que les gammes correspondantes, afin que mon oreille s'habitue aux sonorités et aux notes modulantes (notes caractéristiques, notes pivots). Ensuite quand j'improvise, je ne pense plus en termes de gammes : je laisse mon oreille créer des mélodies, et en principe mes doigts suivent.

Je me suis ainsi aperçu qu'intuitivement, dans mes phrases, je jouais C mineure mélodique avec des incursions en Ab mineure mélodique.... pourquoi, ... mystère !

En fait, il est assez bien connu parmi les pianistes, que les cadences Coltraniennes créent une harmonie en "Lydien augmenté" , c'est à dire le Lydien (#4) avec une #5 (accord I7M#5#11, ..... de pianiste geek ). Pourquoi les pianistes ? peut-être parce que Chick Corea est lui aussi un spécialiste... voir ce post par exemple http://www.learnjazzpiano.com/citadel/archive/threads/30294.html .

Hors Lydien #5 est le troisième mode mineur mélodique.

Les progressions en tierces majeures de Giant Steps créent une harmonie en lydien augmenté, ceci est expliqué dans cet article : http://www.keyboardmag.com/article/signature-sound/jul-09/97841

Restait , au prix de quelques substitutions, à rendre ceci limpide, c'est ce que je vais essayer de faire ci-dessous.

Les substitutions d'accords pratiquées ci-dessous permettent de faire ressortir les sonorités lydiennes augmentées qui se "cachent" dans la grille de Giant Steps : principes classiques de tonicisation (accord majeur 7ème de dominante sur II) , et enrichissement lydien - #4 ). Ces substitutions ne déforment pas l'harmonie du morceau mais rendent plus explicite l'approche d'improvisation à base de gammes mineures mélodiques.

Les intérêts de cette approche sont multiples :
- on peut improviser globalement sur ce morceau avec 2 gammes : C mineure mélodique et Ab mineure mélodique, auxquelles ont peut adjoindre quelques arpèges en Eb , G et B pour "détendre".
- Les séquences harmoniques s'étendent, dés lors, sur 3 à 4 mesures, ce qui rend possible de réellement phraser, sans changer continuellement de tonalité
- Les phrasés obtenus sont plus riches, et plus dans la couleur "lydienne" , "augmentée" , Coltranienne, "Bartokienne", ... du morceau, à mon avis.

On commence ...

(attention : chiffrage volontairement enharmonique sans #, pour pouvoir comparer les tonalités plus facilement)






A vous de jouer, vous verrez, en application, c'est simple, et ca sonne !

Epilogue ...

Je souhaite ajouter quelques constatations sur l'harmonie Jazz et les substitutions , qui s'intègre bien dans le cadre de cet article, et donnent matière à réflexion...

- La substitution classique par renversement de triton, dite subV, consistant par exemple à jouer D-7 / Db7 / C7M , est très courante. Elle introduit la couleur lydien augmenté. En effet IIb7 contient bien le triton tonal de I , à savoir 4 -> 7 , mais aussi la 5#. De fait ; de même qu'il est communément admis qu'on peut remplacer une gamme majeure (ionien) par lydien sur les accords de résolution non-conclusifs (résolutions transitoires) : on se rend compte qu'on peut également jouer lydien #5. La #4 et la #5 ne changent pas la caractéristique "résolvante" du I7M. On peut jouer I7M#5#11 ! 90% des musiciens de Jazz qui pratiquent le sub5 font de l'harmonie lydien augmenté Very Happy
- La substitution par tonicisation des accords diatoniques de degrés II et III, qui consiste à remplacer respectivement II-7 et III-7 par II7 et III7 introduit respectivement les #4 et #5 dans l'harmonisation. Ces substitutions introduisent également l'harmonie en lydien augmenté...

En conclusion : il me semble que l'on peut systématiser l'utilisation de lydien#5 sur tout accord de résolution transitoire, ou tout accord I7M modal. De même que le mode de Bartok, lui aussi issu de la mineure mélodique (Lydien b7) est habituellement utilisable sur les accords de 7ème de dominante........... Mineure mélodique, quand tu nous tient !! Smile


J'attends les commentaires de ceux qui auront testé cette approche Wink ( pas taper ! geek )

Ci-dessous, Patou dans l'une des plus belle versions de Giant Steps, et il a eu le culot de le jouer medium tempo ! et aussi Alex Han, le nouveau génie du Sax, qui réussi à réinventer le chorus Sax sur Giant Steps et n'a pas à rougir de la comparaison avec John...

JP





Dernière édition par Mixolydian le Ven 21 Aoû - 11:40, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
paddypat
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Ven 14 Aoû - 15:24

Super intéressant!!
merci pour le résultat de tes recherches.
Une analyse assez barjot mais qui montre la complexité de ce morceau, un peu comme le nombre d'or où l'on trouver dix milles interprétations
http://www.jeff-brent.com/Lessons/giantsteps.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Ven 14 Aoû - 18:19

Citation :
Une analyse assez barjot

Ce n'est pas le descriptif auquel je m'attendais, mais si tu le dis geek

Merci Smile

J'ai ajouté un épilogue ...

JP
Revenir en haut Aller en bas
paddypat
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Sam 15 Aoû - 8:58

Mixolydian a écrit:
Citation :
Une analyse assez barjot

Ce n'est pas le descriptif auquel je m'attendais, mais si tu le dis geek

Merci Smile

J'ai ajouté un épilogue ...

JP
je trouves cela fou car on a une analyse avec des recherches de systèmes assez complexes, des recherches de jeux de construction, j'ai l'impression de me revoir en cours d'analyse sur du Messiaen....pour expliquer un morceau qui a vu le jour juste sur l'appui de trois tonalités, je ne pense pas qu'il y ait eue cette tergiversation de la part du musicien....
Ce qui est barjot c'est qu'il est possible de trouver ces subtilités là. Je ne sais pas si tu connais le pendule de Foucault d'Eco, il y a un passage où le narrateur explique au travers de relation mathématique l'agencement d'une rue avec les dimensions d'un kiosque à journeaux..;la démonstration est irréprochable mais il n'est pas sur de pouvoir prouver toutes ces volontés mathématiques dans la part de la construction et du hasard.
En tout cas merci pour tes posts study

Au fait tu as fait des études de musicologie?conservatoire?classe intensive Jazz? d'où te vient cet attrait pour l'analyse?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Sam 15 Aoû - 9:36

Quoi de l'oeuf ou de la poule à fait l'oeuf ? Smile

La complexité vient-elle d'une réflexion originale de l'auteur ou est-elle introduite par l'analyse elle même ?

En art, je suis en général un adepte de la croyance selon laquelle les analystes compliquent inutilement des oeuvres à la base simples et spontanées.

Dans le cas présent, en fait, j'ai deux réponses à cette question :

- en premier lieu l'objectif de mon article est d'expliquer pourquoi une technique d'impro fonctionne sur Giant Steps, car non seulement cette technique simplifie le travail de l'improvisateur, mais surtout le "libère" et donne de la couleur à l'impro. Si la description technique est très détaillée (ce qui lui donne une allure compliquée), c'est tout simplement parce que ca m'amuse beaucoup geek et que comme Umberto, sans prétendre à une partie même infime de son niveau d'érudition : j'aime expliquer Smile Mais je ne prétends pas expliquer comment Coltrane pensa Giant Steps, ce n'est pas le propos de l'article.

- en second lieu, bien que cela ne soit pas important puisque mon objectif n'était pas retrouver la théorie d'origine de l'auteur, mais plutôt de proposer un système d'improvisation fonctionnel et pratique : il semble, que Coltrane se soit appuyé sur les théories de Bartok sur l'harmonie symétrique, et selon Wikipedia "la pratique du Thesaurus of Scales and Melodic Patterns de Nicolas Slonimsky aurait inspiré Coltrane dans sa quête". D'autres analystes pensent que Coltrane s'est inspiré des progressions en tierces majeures de "Have You Met Miss Jones?" ... toujours est-il que ce morceau , au final génial , semble à la base construit comme un défit technique reposant sur une approche majoritairement mathématique de l'harmonie. Ce n'est donc pas une transgression que de s'amuser un peu avec la grille Smile

J'ai lu le pendule de Foucault study

++
JP


Dernière édition par Mixolydian le Sam 15 Aoû - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
paddypat
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Sam 15 Aoû - 12:42

Merci pour la réponse. Les mails les posts c'est toujours délicat, j'en fais les frais au boulot tout le temps.
Je ne trouvais pas ton analyse comme une volonté d'expliquer la pensée coltrainienne (ou c'est joli ça) non en fait c'est moi qui ai du mal m'expliquer, ton approche et super intéressante pour aider à l'improvisation et à simplifier tout cela il n'ya pas de doute ni aucun jugement de valeur sur ton approche et la façon modeste avec laquelle tu le fais
Sinon je te rejoins j'aime bien me prendre la tête de temps en temps mais quand cela vient à "casser" la spontanéité de l'artiste........
+++
Paddy flower
Revenir en haut Aller en bas
jordu
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 43
Localisation : Le Hurepoix
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Sam 15 Aoû - 22:59

Super intéressant l'analyse mixo. J'ai passé mes 15 jours de vacances a bosser ce morceau (avec qq autres), mais à la manière traditionelle arpeges / gammes. Le résultat c'est que bah j'arrive a peu près a coller a l'harmonie, mais impossible de dépasser le 140 à la noire sans perdre les pedales pour l'instant. Je vais tester cette approche qui semble libératrice, et pas dénuée de fondement grace a l'explication limpide qui va avec. Surtout sur le premier paquets d'accords qui vont tres vite, les 251 après c'est plus negociable. Par contre, il ne me semble pas entendre ce genre de chose dans le chorus de coltrane, qui "colle" assez près aux accords, et a ce tempo de fou.

Je suis en train de me dire, ca ne doit pas marcher sur countdown, ou sur les autres morceaux ou les trois tonalités sont complètement "déroulées". Quid, Mixo ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Dim 16 Aoû - 1:00

Citation :
il ne me semble pas entendre ce genre de chose dans le chorus de coltrane, qui "colle" assez près aux accords, et a ce tempo de fou.

Oui, Coltrane joue des arpeges. C'est un génie et ses phrases sont limpides, mais tu notera beaucoup de répétitions , voir même une reprise presque identique du début de son chorus vers la fin. Beaucoup de musiciens apprennent par coeur le chorus de Coltrane et en replacent des bouts à certains moments, ses phrases sont parfaites. Je pense que lui aussi l'avait appris par coeur... En passant , il parait que lors de la session d'enregistrement il n'avait pas fait écouter les morceaux aux musiciens au préalable et leur a demandé de chorusser , ... d'ou le solo hésitant de Tommy Flanagan : gonflé de la part d'un gars qui avait passé un certain temps à préparer son chorus...

Ceci dit, essaye avec les gammes mineures mélodiques : avec les bonnes articulations ca sonne vraiment dans l'esprit, et pour cause : en enfilant des arpèges distants de tierces majeures on crée une sonorité lydien augmenté Wink

Citation :
Je suis en train de me dire, ca ne doit pas marcher sur countdown, ou sur les autres morceaux ou les trois tonalités sont complètement "déroulées".

Je ne sais pas, je n'ai jamais bossé Countdown, je n'accroche pas trop , à part le thème de fin. J'aime bien les trucs mélodiques ... mais à vu de nez ca doit fonctionner aussi car Countdown est également basé sur des modulations en tierces majeures Wink
Revenir en haut Aller en bas
jordu
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 43
Localisation : Le Hurepoix
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Dim 16 Aoû - 22:20

Mixolydian a écrit:


Je ne sais pas, je n'ai jamais bossé Countdown, je n'accroche pas trop , à part le thème de fin. J'aime bien les trucs mélodiques ... mais à vu de nez ca doit fonctionner aussi car Countdown est également basé sur des modulations en tierces majeures Wink

Pour le thème de countdown rien ne t'empêche de le rajouter au début... Il y a des versions qui valent le coup quand meme, brad mehldau notamment (pour l'anecdote mon prof est un des seul à jouer ça en solo à la guitare... il est cinglé).

En fait je me suis dit que comme dans countdown on traverse complètement le cycle de trois tonalités ca ne marcherait pas mais je crois que je me trompe : à chaque fois on résoud. Donc ce qu'il faut essayer si j'ai suivi c'est D lydien augmenté sur les 4 premières mesures (B mineur mélodique), C lydien augmenté sur les 4 suivantes, etc... Je n'en suis pas encore à bosser ça mais le rapprochement "coltrane changes - lydien augmenté" est intéressant.

Pour une autre analyse originale, on peut voir giant steps comme une harmonisation de la gamme par ton descendante (il suffit de descendre cette gamme unitonique en blanches pour avoir une ligne de basse qui colle complètement au morceau par exemple), Cf "la partition intérieure" p. 534.


Dernière édition par jordu le Dim 16 Aoû - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Dim 16 Aoû - 22:27

J'ai bien peur que ca ne soit plus complexe pour Countdown, ... mais je regarderai si je trouve quelque chose sur cette grille Smile

Edit : on peut jouer Lydien augmenté sur presque tous les accords Maj7 de résolution transitoire, donc il y a de fortes chance que ca marche Smile

JP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Mar 18 Aoû - 16:55

Alors ? tu as testé ? ca donne quoi ?

JP elephant
Revenir en haut Aller en bas
manu_m
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2751
Localisation : Biot (Antibes) - Alpes Maritimes
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Mer 19 Aoû - 15:02

super l'analyse Mixo, merci il faudra que j'essaie...

Sinon d'autres personnes ont trouvé une autre méthode pour jouer Giant Steps affraid


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Mer 19 Aoû - 15:09

Ce robot joue presque aussi bien que la majorité des saxophonistes qui reprennent les arpèges de Coltrane lol!

Gniarf, Gniarf Twisted Evil Twisted Evil mais pourquoi est-il aussi méchant ?

pirat
Revenir en haut Aller en bas
jordu
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 43
Localisation : Le Hurepoix
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Sam 22 Aoû - 17:15

Mixolydian a écrit:
Alors ? tu as testé ? ca donne quoi ?

JP elephant

Et ben ecoute oui j'ai testé, c'est pas complétement évident. En fait le compromis que j'ai trouvé c'est de jouer lydien augmenté pendant les 2 premieres mesures et de retomber majeur a la troisième pour quand meme plus ou moins suivre la grille. Tout ne sonne pas bien et il faut expérimenter le phrasé qui colle plus ou moins. Ca permet quand même de prendre la grille plus vite. Bloqué a 160 et encore je suis souvent a la traine et n'arrive pas a anticiper pour développer des idées.

Même si c'est un peu scolaire a mon maigre niveau, je trouve que c'est un formidable exercice que de s'essayer à cette grille, je me surprend a entendre ces trucs la sur certains turnaround maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
manu_m
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2751
Localisation : Biot (Antibes) - Alpes Maritimes
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Dim 20 Sep - 16:17

salut Mixo

je me mets à bosser ce morceau, j'ai essayé ton approche study mais ca ne me parait pas évident du tout...scratch
Pourrais-tu nous faire un petit enregistrement pour nous montrer un exemple de comment phraser avec les gammes mélodiques que tu proposes sur cette cadence ? bounce
Merci d'avance cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Dim 20 Sep - 19:38

Voici un bout de chorus enregistré à l'arrache, et dont je ne suis pas très content, mais qui montre au moins un exemple d'utilisation des fameuses gammes Smile

http://guitarandjazz.free.fr/REPERTOIRE/Mixo/gs_melo.mp3

++
JP
Revenir en haut Aller en bas
manu_m
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2751
Localisation : Biot (Antibes) - Alpes Maritimes
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Lun 21 Sep - 12:35

merci bien Mixo je vais écouter çà cheers
Revenir en haut Aller en bas
Ludo
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 7953
Age : 56
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Lun 21 Sep - 12:59

...........ben, ça envoit plus que sérieux cette histoire là......un groove parfait, de l'dée et de bien jolis phrasé.... ....Félicitation Mister Mixo..........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Lun 9 Nov - 16:34

Ben alors personne n'a essayé cette technique ?

JP
Revenir en haut Aller en bas
manu_m
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2751
Localisation : Biot (Antibes) - Alpes Maritimes
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Lun 9 Nov - 17:22

j'ai un peu essayé, mais pas assez... je n'ai pas chopé le truc.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Dim 18 Avr - 4:00

J'ai pris un peu de temps aujourd'hui pour réenregistrer la démo Smile

Voilou : http://guitarandjazz.free.fr/REPERTOIRE/Mixo/gs.mp3

++
JP
Revenir en haut Aller en bas
jeffroi
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 527
Age : 39
Localisation : Lyon, France
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: atio   Dim 18 Avr - 10:34

Hello Mixo,
convaincante ton approche !! tu articules vraiment bien les changements d'accords, je suis moins convaincus par les résolutions mais je ne sais pas pourquoi ! c'est quand génial de pouvoir jouer ce morceau en étant aussi à l'aise !! je suis admiratif !
Question : je suis nul en théorie, mais je joue souvent la mM (sur les 7, les Alt et les accords m) :
j'ai pas compris comment tu te servais des mM pour enchainer les IIV de ce morceau, j'ai lu tes explications mais je ne comprends toujours pas ! moi je "découpe" la grille comme ça (mais je ne la joue pas nuance Smile
3 première mesure : xmM ??
4èm mesure : AmM
5-7 mesure : xmM??
8-9 : ?
10-11 : ?
12-13 : ?
14-15 : ?
16 : comme le 1er.
Tu peux boucher les trou ??
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/blondin2fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Dim 18 Avr - 11:24

Citation :
je suis moins convaincus par les résolutions

Normal, je ne cherche pas à résoudre du moins sur les résolutions transitoires, car à mon avis si on essaye de le faire on n'improvise plus car on passe son temps à résoudre Smile

Sur ce type de grille poly-tonale il est préférable de chercher des lignes mélodiques qui lient les différentes tonalités, afin de donner une cohésion au phrasé : écoute les guitaristes qui jouent ce morceau de façon académique : ca donne des empilements de petites phrases et d'arpèges qui résolvent mais ne "chantent" pas, maintenant écoute Metheny : ca ne résout presque jamais Smile

Citation :
j'ai pas compris comment tu te servais des mM pour enchainer les IIV de
ce morceau

J'improvise à l'oreille, je n'analyse presque jamais au moment de jouer : l'analyse harmonique je la pratique avant : un temps pour la théorie, un temps pour l'improvisation, il faut donner la première place à l'inspiration.

La méthode :
1) Tu joue les 2 gammes mM que j'indique dans le premier post, et tu développe des phrasés basé sur cette gamme : la maîtrise des phrasés est indispensable : tu dois pouvoir les sortir sans réfléchir, sur simple impulsion de ton inspiration.
2) Tu joue ces 2 gammes mM sur la grille , au ralenti , sans accompagnement, au métronome (là tu dois commencer à entendre naturellement les modulations)
3) Avec accompagnement : tu improvise sur toute la grille en utilisant une seule corde (celle de B, par exemple) : tu cherche les notes pivots, et les notes d'approche.

Normalement en travaillant quotidiennement de cette façon pendant quelques semaines, tu improvisera à l'oreille sur Giant Steps Smile

++
JP
Revenir en haut Aller en bas
jeffroi
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 527
Age : 39
Localisation : Lyon, France
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Dim 18 Avr - 11:33

ALors là, je suis incapable d'envisager une impro comme ça, dans quelques années peut-être quand mes oreilles auront pris le dessus sur les doigts :!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/blondin2fr
manu_m
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2751
Localisation : Biot (Antibes) - Alpes Maritimes
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   Dim 18 Avr - 13:35

petit hors sujet, désolé... Mixo, n'est-ce pas toi qui voulait mettre un équivalent de varitone sur ta guitare faite par un luthier ? si oui, peux-tu nous en dire plus ? ce que tu en attends, nombre de positions, valeur des composants, etc.....

d'ailleurs elle en est où cette guitare, je ne me souviens plus.... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'improvisation sur Giant Steps démystifiée   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'improvisation sur Giant Steps démystifiée
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'improvisation sur Giant Steps démystifiée
» John Coltrane : Giant Steps (1960)
» Giant steps allegé
» Giant Steps (1960)
» Taj Mahal : Giant Step (1969)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guitar & Jazz :: Théorie et technique-
Sauter vers: