AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
AuteurMessage
JeanBaptiste
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 8122
Age : 56
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Sam 25 Aoû - 20:43

Gibson Les Paul Standard Faded

Descriptif
Livrée dans une caisse noire de facture honnête, c'est une Les Paul standard dont le verni est satiné.





La lutherie est évidemment un classique : 4 cm d'acajou massif pour le corps (en deux parties collées, et cette version comporte pas de chambres comme beaucoup de LP actuelles), une table en érable , un manche en acajou, deux humbucker... et nous avons une guitare !
La table est en érable flammé de catégorie AA : le flammage est léger, et on voit autant les lignes du bois que le flammage. La finition HoneyBurst satinée est nettement plus discrète que les finitions gloss. C'est une interprétation plus roots et moins luxe, très cohérente ; un flammage plus important n'aurait pas été mis en valeur par une finition mate...
Un binding crème rosé entoure la table et le manche. S'il y a un reproche à faire à Gibson, c'est là : c'est clairement indigne de la catégorie de prix de cette guitare. Pas très bien posé, une couleur peu appropriée, un matériau un peu cheap... De loin, ça ne se voit pas, et si on n'y met pas le nez dessus tout le temps, c'est anecdotique. Oublions cette affaire, la guitare sonne, c'est bien le principal !
Le manche est fin (profil '60), en acajou, le verni est aussi satiné. La touche est en érable, les frettes sont assez fines et haute, leur sommet est aplati. Avec ces frettes, ce manche est d'une grande précision : il ne facilite pas les glissés, mais permet d'avoir une très bonne intonation. Ce manche est un régal : on peut jouer 5 heures sans se fatiguer... mais en contrepartie, il est très précis et le jeu doit suivre : cette guitare est exigeante avec son porteur !
Les micros d'origine sont des BurstBucker Pro, en version zebra, sans capot. Ce sont en fait des genres des Classic'57 un peu remontés en aigues et en hauts médiums, plus claquants donc... mais, placés sur de l'acajou, ce claquant reste chaud.
L'accastillage est en nickel, solide et vintage : les mécaniques ne sont pas à bain d'huile, mais elles font leur travail. Les clefs de celles-ci sont en plastique verdâtre... ça doit être une esthétique propre au kitch Nashvillien... il faut être de là bas pour apprécier ! Les attaches courroies sont très jolies, mais un peu petites, et si l'on tient la guitare haute, il y a un risque de décrochement.


Ergonomie
C'est lourd, c'est pas une enclume, mais quand même, une bonne sangle rembourrée est utile pour ne pas se scier le cou. La guitare est malgré cela assez équilibrée : on peut même jouer assis en tenant le manche à l'horizontale, mais il faut sangler pour jouer avec le manche à 45°.
C'est roots, de l'acajou, de l'érable, du nickel, de bons micros, des cordes. Point. C'est aux doigts de faire le travail.
C'est beau, le design simple, la forme d'une vraie guitare, la table bombée, la finition HoneyBurst et satinée, les commandes discrètes et bien placées, c'est une guitare évidente, donc belle (Philipp Stark dans le texte).

Avant d'en venir au son, j'ai procédé à quelques amélirations ergonomiques et esthétiques (provisoires) :
Sécurité avant tout : emplacement des attaches courroie par un système à bloquage Shaller.
Elimination de tout le plastique crème-rose : Pose provisoire de capots et contours de micros chrome, plaque noire en attendant mieux. Je n'ai pas refait le binding... mais j'ai été tenté !!!
Voilà ce que ça donnait...


Du bois !: j'ai ensuite recherché un acastillage en bois (érable flammé idéalement), que je n'ai pas trouvé... J'ai pensé faire faire ça à un luthier... et puis j'ai décidé de le faire moi-même. J'ai donc réalisé des contours de micros et un pickguard en bois... j'en ai un peu bavé pour retrouver les couleurs du burst de la guitare... mais c'est pas mal.
La guitare est donc maintenant comme sur les photos qui suivent... et ça ne bougera plus...
A moins qu'un jour je décide de refaire le binding en érable bounce


Les sons en configuration d'origine
Jazz : c'est une guitare orientée jazz... si ! D'accord, on peut aussi jouer du gros rock qui tâche, mais cantonner cette guitare dans ce style est réducteur. Comme une strat', cette guitare est d'une grande polyvalence : sons clairs, crunches, saturés, rien ne lui fait peur.
Expressivité : le son est très sensible au jeu, et les réglages sont réellement efficients. Jouez doux, elle est douce, smooth, jouez dur elle est dure, à sa manière, grondante. Toujours riche en médiums, le son est plein, en clair comme en crunch .
Sustain : l'acajou compresse un peu le son, l'attaque est franche et puissante, mais pas aussi agressive que sur une Telecaster par exemple. Le sustain est bien présent, en son clair, la note est longue, en son saturé, elle peut être très longue !
Sons clairs : Un beau son, riche, expressif, même sur le micro chevalet : c'est la première fois que j'entend un son clair de micro chevalet non seulement bon, mais dont on a envie de se servir pour autre chose de de la country. Les tonalités sont efficaces est progressives et donne une palette correcte avant d'assourdir beaucoup le son. L'équilibrage des volumes avec les deux micros ensemble permet de varier fortement le timbre, en particulier la présence et les basses.
Sons crunches : le grain est très particulier, félin, on le connaît tous. Le micro manche donne des sons lourds, le micro chevalet donne un timbre grondant et expressif.


J'ai pu essayer cette guitare sur différents amplis...
Branchée sur un Vox AD30 (modélisations) : c'est pas mal, mais l'ampli est à la ramasse dans les basses, qui brouillent le son dès qu'on monte le volume, même avec un HP de 12" à la place du 10" poussif d'origine. Ce sont les transistors qui s'écroulent un peu...
Branchée sur un Vox AC 15 (lampes) : Le couple fonctionne très bien, donnant de très beaux sons clairs, et des crunches typiquement britishes... C'est l'un des sons du rock. Mais c'est pas très jazz, même en son clair.
Branchée sur un Marshall JCM 2000 : C'est un mythe, c'est lourd de chez lourd, agressif... poilu... viril on va dire ! Rock obligatoire. Personnellement, je préfère le son Vox... mais quand même, ça le fait !
Branchée sur un AER : formidable, un son très jazz, ça sonne parfaitement. Il faudrait essayer avec une bonne pédale ou un préampli à lampe pour voir ce que donneraient un crunch.
Branchée sur un Rivera Clubster 25 : C'est ma configuration actuelle, et j'en suis bien content ! Sur le canal clair, on va de la rythmique funk bien claquante au jazz smooth en passant par la country et un son très twang sur le micro chevalet. En poussant le canal clair au delà de 4/5, on a un crunch dont le grain est proche d'un Bassman. En saturation, ça se rapproche d'un Marshall, moins bizarre dans les médiums, très contrôlable avec les potards de volume et tonalité.


Les sons en configuration custom
Les micros : Les BurstBucker Pro, d'origine, sont de très bon micros, très polyvalents, et permettant à la guitare de s'insérer facilement dans un mix (présence des hauts médiums et des aigues). Mais... le son que j'ai en tête, à la fois pour le jazz et pour le rock... y'a pas, c'est celui des PAF...
A défaut de trouver des originaux... j'ai donc monté un couple de Classic'57 ('57+ au chevalet).. hé oui... ceux de mon ex Ibanez !!!
Le son en est fortement densifié, peut être plus difficile à exploiter, mais donnant une palette plus large de sonorités.
Les Condensateurs de tonalité : ceux qui sont montés d'origine sont des machins en céramique... ça passe avec les BurstBucker, mais pas avec les Classic'57 : le son devient vite brouillon et sourd quand on baisse la tonalité. En les changeant pour des OrangeDropp de 0,047 mF, j'ai en fait eu la surprise de constater que les condensateurs d'origine étaient de 0,022 mF. Cela explique aussi le phénomène : on utilise en général cette valeur pour des micros chargés en aigues, comme les simples de Fender. Résultat avec les OrangeDropp : l'ensemble de la course des potard est exploitable, le mélange des micros, à des volumes et tonalités différentes est beaucoup plus versatile. Pour disposer de sons clairs variés, il est absolument indispensable de faire cette modification.



En conclusion
On dit dans le milieu des collectionneurs que Gibson ne fait plus de Gibson depuis les années 60... C'est peut-être vrai... mais quand même, une Les Paul de 2005, ça sonne !
De surcroît, c'est un véritable instrument, précis, exigeant techniquement, typé : il nous pousse à nous dépasser, et ceci est bon Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Ludo
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 7953
Age : 56
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Sam 25 Aoû - 22:37

LGDA a écrit:
Gibson Les Paul Standard Faded

Descriptif
/img]http://3w-lgda.ifrance.com/MesGuitares/Les%20Paul/LesPaulProfil.jpg[/img]

Il y a toujours quelque chose qui m'étonne......tu présentes ta guitare............ok......le mot jazz revient trés .....trés souvent........alors j'me dis........pourquoi acheter ça comme guitare???????

Cela dit je ne doute pas qu'elle sonne cette gratte......c'est la démarche qui m'interpelle................????????????????.......
Revenir en haut Aller en bas
Mortimer
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3350
Age : 37
Localisation : Tourcoing (nord)
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Sam 25 Aoû - 22:48

Hello !

Déjà merci pour ces excellentes reviews et mention spéciale à certains pour leur magnifiques photos ! (jaloux !)

à moi !

Jacobacci Studio 3 1973



Un peu d’histoire :

Le modèle Studio est né de l’étroite collaboration entre les frères Jacobacci et le guitariste Raymond Gimenes, ce dernier excellent guitariste de jazz (les Jacobacci créeront aussi un modèle « jazz » à son nom) mais aussi guitariste de studio très demandé (z’avez déjà entendu la chanson « quelqu’un de bien » par Enzo Enzo ? c’est lui et ce n’est qu’un exemple parmi des centaines !)

Alors qu’il travaille avec Eddy Mitchell, il rend visite aux frères mécontent d’une Gretsch qu’il vient d’acheter aux USA, venu pour la faire régler il ressort en ayant demandé au Jaco de lui créer une guitare spécifiquement pour ce travail de « session man », donc compacte, légère, fiable et permettant de passer facilement du rock au jazz, à la variet’ etc …

De fin 65 à fin 68, les Jaco travailleront sur plusieurs prototypes jusqu’à ce que Gimenes y trouve son compte, c’est vers début 69 que la première studio sort de l’atelier, les Jaco ayant dans l’intervalle rencontré Michel Benedetti, il est décidé que la Studio serait un produit 100% français (oui … enfin presque ! certaines pièces viennent des allemands de Schaller, et les boutons en plastique des potards d’Italie) .

Deux modèles existe la studio 2 (pour 2 micros) et la studio 3 (je vous le donne en mille … trois micros !), son argumentaire de vente la présentait comme un instrument professionnel à la portée de tous (en 1978, une studio 3 neuve se vendait 3700 francs soit 1701€ constants), il existe quelques guitares présentant des particularités comme une caisse un peu plus large, des choix de micros ou de « switching » différents, des équipements particuliers … c’est l’apanage des petites productions de pouvoir répondre aux demandes spécifiques de chaque clients

Conception :

Pour répondre aux attentes de Raymond Gimenes, les Jacobacci ont mis en œuvre des solutions innovantes, et même visionnaires, à la vue de ce qui ce fait aujourd’hui chez des constructeurs comme Godin ou PRS (et d’autres !)

En effet, le corps est formé de deux blocs d’acajou (épaisseur = 38mm) collés à plat joint et en grande partie évidés (légèreté ! rien à voir avec une les paul, et résonance bien entendu), sur lesquels viennent se coller (après tapissage au blindage adhésif) une table voûtée et un fond plat en contreplaqué 3 plis (acajou + 1 feuille d’érable sur l’extérieur comme sur ma guitare … parfois du noyer suivant la finition)


Schéma de l'intérieur d'un corps de studio 2, sur la studio 3 le bloc entre les micros est remplacé par 2 petits blocs

Le reste est plus classique :

- manche acajou,

- touche ébène avec simple binding blanc,

- la tête bénéficie d’un plaquage (bois proche esthétiquement de l’ébène dont le nom ne me revient pas) et d’une « tulipe » en nacrolaque (plus grande que sur les Gibson) elle aussi bordée d’un filet blanc simple,

- le sillet est en os,

- le manche comprend 21 cases (sur ma guitare en tout cas! 22 par la suite), une frette zéro, et des repères en nacrolaque sur les cases 1,3,5,7,9,12,15,17 et 19

- les mécaniques étaient généralement des Schaller (les Jacobbaci furent parmi les tout premiers clients de la firme allemande bien avant les grands de l’industrie)



- Le corps est orné d’un binding 5 plis blanc/noir/blanc/noir/blanc sur la table comme sur le dos

- Le chevalet est de type Tune O Matic (souvent fait par Schaller), le cordier est brasé (et doré si besoin) à l’atelier par Roger Jacobacci : à noter la qualité du travail dans ce domaine, là où la dorure des micros Benedetti ou des pièces d’accastillage Schaller n’a pas tenu, le cordier de Roger n’a lui quasiment pas bougé

Le système électronique :

Original mais simple ! voilà en deux mots comment décrire le mode de fonctionnement de cette guitare :

On dispose de 4 petits interrupteurs on/off : les 3 premiers permettent d’activer respectivement le micro manche, le micro central et le micro chevalet, ce qui permet de combiner n’importe quel micro avec n’importe quel autre ; le quatrième interrupteur permet quant à lui de ne PAS passer par les 2 potentiomètres de volume et de tonalité (pas de contrôles indépendants pour chaque micros), c’est l’option « sortie directe » qui a eu plus de succès mise en application sur des basses (sur une guitare c’est très aigu et le son pète littéralement à la gueule), le courant passe donc directement des micros à la sortie jack (située sur la tranche comme sur une les paul) dans ce cas de figure

Les micros Benedetti :


Micro Benedetti et chevalet Schaller

Michel reconnaissait lui même qu’à l’époque où il a conçu les micros équipant les Studio, il se fourvoyait probablement en réfléchissant au problème de manière très technique : il évaluait alors ses micros en termes de performances pures et pas vraiment en faisant attention aux avis ou aux sensations des guitaristes !

Les Benedetti de cette époque, des « P90 like » au format humbucker (mais ce sont biens des simples bobinages) , ont donc un niveau de sortie très important et une sensibilité exacerbé, le moindre petit mouvement est retranscris avec une grande pureté, beaucoup d’harmoniques, de finesse et des aigus particulièrement ciselés

C’est un avantage pour certains, un inconvénient pour d’autres ! Difficile à apprivoiser dans un premier temps, ils s’avèrent à mon sens remarquables pour leur précisions et leur clartés

Sur ma guitare il manquait un des micros d’origine au moment où je l’ai acheté, il y avait à la place un Benedetti moderne réplique de ceux de l’époque mais qui s’avère très différent (ça reste un excellent micro) il était en fait bien plus proche de ce qui se fait communément dans le milieu des micros guitares, j’ai finalement retrouver un vieux benedetti sur ebay qui doit dater de 1979/80, bien plus proche de ceux d’origine sur ma guitare mais malgré tout d’une conception un peu différente, la philosophie a donc bel et bien évoluer au fil des années pour répondre aux attentes de la majorité

Un peu d’émotion !

Ma passion pour les Jacobacci est ancienne, elles sont en fait quasiment des icônes de l’enfance devenues des phantasmes de l’adolescence avant de se transformer en « caprice » d’adulte ; je n’avais pour ainsi dire jamais « gaser » sur une guitare avant : je jouais depuis dix ans sur une Godin Artisan ST et, jouant de plus en plus de jazz, j’avais acheté une archtop Ibanez FA100 quelques mois auparavant, c’était de bons outils !

A vrai dire je cherchais plutôt une Jaco R2 (type 335), puis suite à la restauration d’une basse Jaco JB200 (pour mon ancien bassiste) mon luthier m’a sortit cette Studio 3 qui appartenait à sa mère … elle n’avait plus de pickguard, le vernis avait sauter à l’endroit où il aurait du protéger la caisse et aussi derrière le manche, le micro central était alors un DiMarzio des 70’s littéralement cassé en deux au milieu !

Pourtant j’ai perdu l’espace d’un instant toutes notions de la réalité ! un vrai choc ! le premier accord (sur le micro manche) m’a scotché pendant trente secondes avant de pouvoir en jouer un deuxième … il y avait quelques autres personnes dans la pièce qui semblaient tout aussi abasourdis !

C’était clair dès ce moment là … il me fallait cette guitare !

J’ai donc demandé à sa mère si elle était d’accord pour me la vendre (sans avoir le premier euro pour la payer) … dubitative elle a finit par accepter une semaine plus tard, ne rester plus qu’à vendre mes 2 guitares et négocier le prix, les conditions de payement et les quelques opérations nécessaires (retouche de vernis, micro central à remplacer, nouveau pickguard)

En pratique :

Ma studio 3 est en quelque sorte l’archétype du modèle, elle est noire comme la plupart des Studios du début (quelques une en finition noyer naturel) et cette couleur lui va à merveille, elle rappelle évidemment la finition des les paul custom

Elle n’a aucune particularités spécifiques elle est donc basiquement la Studio telle que la proposait les Jacobacci

La finition est globalement de haut niveau, les assemblages sont propres et nets, le vernis nitrocellulosique est fin est agréable au touché, les bindings bien posés et légèrement peints au niveau du cutaway afin de suivre la courbe de la table



Le manche est un véritable régal ! fin et relativement plat il propose un profil très moderne pour l’époque permettant une bonne vélocité, l’attention apportée au frettage est absolument exceptionnelle



Le diapason est de 25’’1/2 ce qui me convient parfaitement, le choix de l’ébène pour la touche est à mon sens un plus en termes de confort, l’accès aux aigus est aisé grâce à un talon beaucoup plus ergonomique que celui d’une les paul (et recouvert d’une fine épaisseur de plastique blanc pour fairela jonction avec le binding)

Les mécaniques Schaller n’ont pas ma préférence : elle nécessite beaucoup de précisions du fait de leur démultiplication importante … elles ne m’ont jamais vraiment plu quelque soit la guitare mais elles font le boulot, tiennent bien l’accord alors on les oublie vite

A l’exception du manche, tout est dur sur cette guitare ! les angles sur la cuisse ou les côtes quand on joue assis, les interrupteurs, les potards … ce n’est pas forcément agréable et pratique pour changer rapidement de réglages (ce qui est paradoxal vis à vis des objectifs visés) d’autant que les interrupteurs sont bruyants ! dommage !

L’action peut être régler vraiment basse sans problèmes, avec la puissance des Benedetti et la frette zéro c’est un véritable avantage pour le tapping, à noter que le chevalet s’est un peu « affaissé » avec le temps : il est légèrement courbe sans que ça n’influe ni sur la justesse ni sur le confort

J’ai déjà parler un peu des sonorités dans la partie sur les Benedetti et c’est toujours difficile et subjectif de mettre ça en mot ! j’utilise les micros manche et central soit seuls soit en conjonction, par contre je n’utilise pas le micro chevalet, les potentiomètres sont très efficace sur une large plage ce qui permet de faire vraiment varier la sonorité déjà sur un micro

- Micro manche : parfait pour le jazz mais avec un caractère complètement différent d’un humbucker Gibson par exemple, plus précis et peut-être un peu moins rond plus riche en harmoniques aussi, on peut avoir un son riche en basse tout en gardant une grande clarté dans les aigus (sur mon Myspace les morceaux « Django » et « My Shiny Brillantine » ont été enregistré dans cette configuration)

- Micro central : utiliser seul c’est étonnant on a un son très proche de celui d’une strat dans l’esprit, riche en médiums un peu nerveux tout en gardant les qualités déjà évoquées, j’adore jouer des plans hendrixien (des bouts de « little wing » par exemple, ou la rythmique de « drivin’ south ») sur cette position

- Combinaison manche/central : toujours la personnalité Benedetti mais avec un son plus proche d’un humbucker, très utile pour avoir un son un peu plus « gros », quelque part cette combinaison permet un son jazz plus « classique » plus riche en mediums que le micro manche seul

La sortie directe ne me sert quasi jamais sauf pour un passage en harmoniques artificielles (la Jaco est vraiment ma guitare de prédilection si je sais que je vais utiliser ce type de technique ou du tapping), ça fait le même effet que si on appuyait à fond sur une pédale de volume ou qu’on enclenchait un boost (c’est plus proche de ça en fait car ça booste les aigus aussi)

Conclusion :

Cette guitare a été conçue avec un objectif de grande polyvalence, les solutions employées sont donc très modernes pour l’époque et pourtant … quel fichu caractère ! Elle demande vraiment de jouer propre pour en tirer la quintessence et en même temps on a aucune excuses puisque tout est fait pour faciliter le travail du guitariste

On reproche parfois aux « championnes » de la polyvalence (Godin et PRS en tête) de manquer un peu de caractère, ce n’est pas du tout le cas ici ! Elle ne renie absolument pas ses origines siciliennes et a vraiment une personnalité unique … c’est bien pour ça que je l’aime !

C’est vrai elle sait quasiment tout faire mais toujours à sa manière bien à elle, on peut faire ami ami mais la dompter est une autre histoire … j’ai parfois l’impression qu’elle se joue de moi autant que je joue d’elle et cette impression de jouer sur un truc vivant me comble à chaque fois !!!

J’ai payé cette guitare 2000€ il y a 2 ans maintenant, j’en ai vu une partir sur ebay à plus de 3500€ il y a moins de 6 mois

Quelques utilisateurs célèbres : Frank Zappa, Henri Padovani (période Police), Gérard Marais

Une petite dernière de dos :



Voilà désolé d’avoir était aussi long mais quand on aime on ne compte pas ! félicitations si vous avez tout lu !!! Laughing

_________________
http://www.reverbnation.com/mortimer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reverbnation.com/mortimer
Ludo
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 7953
Age : 56
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Sam 25 Aoû - 23:23

Mortished a écrit:
Hello !

Déjà merci pour ces excellentes reviews et mention spéciale à certains pour leur magnifiques photos ! (jaloux !)

à moi !


Voilà désolé d’avoir était aussi long mais quand on aime on ne compte pas ! félicitations si vous avez tout lu !!! Laughing


Bravo Morti.....aprés cela, comment ne pas se jeter dessus si l'occas se présente.........................mais, je ne suis pas collectionneur........et je me pose toujours cette question à laquelle j'espère tu répondras.........

...Joues-tu de cette guitare.....??????
Revenir en haut Aller en bas
Mortimer
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3350
Age : 37
Localisation : Tourcoing (nord)
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Sam 25 Aoû - 23:38

Bien sûr que je la joue !

c'est vrai moins depuis que j'ai la Gibson qui est une arme fatale en chord melody, mais je joue la jaco tout les jours et dans un contexte de groupe c'est même ma guitare principale ! Wink

_________________
http://www.reverbnation.com/mortimer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reverbnation.com/mortimer
Ludo
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 7953
Age : 56
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Dim 26 Aoû - 0:18

Mortished a écrit:
Bien sûr que je la joue !

c'est vrai moins depuis que j'ai la Gibson qui est une arme fatale en chord melody, mais je joue la jaco tout les jours et dans un contexte de groupe c'est même ma guitare principale ! Wink

...Et bien écoutes.....je te propose de te soulager de ta Barney.......ainsi tu honoreras ta LP comme il se doit....

Peux pas faire mieux.........mais c'est pour la bonne cause........
Revenir en haut Aller en bas
Mortimer
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3350
Age : 37
Localisation : Tourcoing (nord)
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Dim 26 Aoû - 0:29

Citation :
ainsi tu honoreras ta LP comme il se doit

Arggggghhhh !!!

Evil or Very Mad

ça pas être une LP ! c'est une studio ! Laughing rien à voir ...

Mais de toute façon j'honores mes 2 guitares comme il se doit, en partageant le temps de jeu sur plusieurs guitares on les préserves ! donc tu peux toujours te gratter ... Laughing Laughing Laughing

_________________
http://www.reverbnation.com/mortimer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reverbnation.com/mortimer
JeanBaptiste
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 8122
Age : 56
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Dim 26 Aoû - 0:39

Argh !
Je l'attendais la revue de la Studio What a Face
Vraiment une merveille cette gratte.

Je suis jaloux comme un poux Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Ludo
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 7953
Age : 56
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Dim 26 Aoû - 0:41

Mortished a écrit:
Citation :
ainsi tu honoreras ta LP comme il se doit

Arggggghhhh !!!

Evil or Very Mad

ça pas être une LP ! c'est une studio ! Laughing rien à voir ...

Mais de toute façon j'honores mes 2 guitares comme il se doit, en partageant le temps de jeu sur plusieurs guitares on les préserves ! donc tu peux toujours te gratter ... Laughing Laughing Laughing

Bon ça va.......j'me gratte........j'ai tenté.............




En même temps, vous avez une culture Les Paul...........
Revenir en haut Aller en bas
JeanBaptiste
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 8122
Age : 56
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Dim 26 Aoû - 1:04

Ludo a écrit:
LGDA a écrit:
Gibson Les Paul Standard Faded

Il y a toujours quelque chose qui m'étonne......tu présentes ta guitare............ok......le mot jazz revient trés .....trés souvent........alors j'me dis........pourquoi acheter ça comme guitare???????

Cela dit je ne doute pas qu'elle sonne cette gratte......c'est la démarche qui m'interpelle................????????????????.......

Ok, je vais faire court : tu n'étais pas là quand j'ai raconté...

Je me suis remis à la gratte il y a à peine 2 ans, après 20 ans d'arrêt, avec la ferme intention de réussir ce que j'avais raté alors : me mettre au jazz.
Mais je joue aussi du blues, du rock, etc...

Pour m'y remettre, j'ai acheté une Variax. J'en ai assez vite fait le tour : guitare interessante, mais dont le côté couteau suisse croisé avec du canada dry m'a lassé.
Alors je suis tombé dans la spirale du GAS : Ibanez AS 103, AF 105...
Ceci m'a permis de mieux penser les sons que je cherchais à avoir... je tournais autour, sans oser me payer une gratte plus chère : je m'en estimais (bêtement) indigne.

Un jour, je suis tombé par hasard dans un magasin sur une Heritage 575, abimée et hors de prix (c'est un magasin de voleur... enfin, un magasin de guitare quoi Twisted Evil ). Je l'ai essayée... ça a déclanché des trucs Laughing
En particulier mon point de vue s'est fixé sur le fait que (pour moi) il vaut mieux avoir une vraie bonne guitare avec du caractère que 4 ou 5 correctes. Voire même il vaut mieux avoir une ou deux guitares que 5 ou 6... même très très bonnes... histoire de se consacrer à son expression plutôt qu'au papilonage auquel je suis sujet naturellement.

En fait, à terme, j'aurai besoin de deux guitares : une pour avoir un son complètement électrique, un timbre sombre et un sustain important parce que j'aime ce genre de timbre et faire sonner les notes longtemps. Je l'ai, c'est la LP. Et une autre pour avoir un son plus boisé, mais pas trop acoustique (j'aime chez les autres, mais ça ne m'inspire pas personnellement, pour l'instant du moins, le son que j'ai en tête pour le jazz est asez "électrique"). L'idéal serait quelque chose comme une Gibson 175 avec deux P90. On verra ça en fonction de mes finances et des occasions qui se présenteront.

Et voilà, aujourd'hui j'ai une LP et je fais tout avec. Elle rocke, elle blues, elle reggeae, elle funke... et elle jazze très bien... elle. C'est à mes doigts de faire ce qu'il faut... d'apprendre à le faire en tout cas ! Very Happy
Je suis de plus en plus convaincu que n'importe quelle guitare jazze si le gratteux jazze.
Revenir en haut Aller en bas
Ludo
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 7953
Age : 56
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Dim 26 Aoû - 9:48

[quote="LGDA"]
Ludo a écrit:
LGDA a écrit:
Gibson Les Paul Standard Faded

Et voilà, aujourd'hui j'ai une LP et je fais tout avec. Elle rocke, elle blues, elle reggeae, elle funke... et elle jazze très bien... elle. C'est à mes doigts de faire ce qu'il faut... d'apprendre à le faire en tout cas ! Very Happy
[b]Je suis de plus en plus convaincu que n'importe quelle guitare jazze si le gratteux jazze.
[/b

Entièrement d'accord.....voir Joe Pass sur un Dvd jouer un morceau à Symanon....sur une fender je crois.....et en tirer un son des plus jazz...
Revenir en haut Aller en bas
Pakyie
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2655
Age : 42
Localisation : Grenoble, Isère, presqu'au Sud
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Dim 26 Aoû - 16:09

Et pour confirmer cette dernière remarque...

Joe Pass sur une Jaguar...
http://www.youtube.com/watch?v=2IDvFRqo04g
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/pakyiejazz
ibane
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 54
Localisation : quatre vingt douze
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 20:04

Patenotte 254

Guitare manouche petite bouche de marque Patenotte achetée chez le luthier Pierre Jaffré, rue de Rome à Paris qui est dépositaire de la marque.

De fabrication rustique, la finition est correcte, le manche est ENORME, les mécaniques à l’ancienne avec des boutons de mécaniques en plastique font leur travail correctement.

Les cordes de marque ‘’Argentine’’ les plus répandues, donnent une sonorité à part, s’usent rapidement mais vu qu’on les attaque avec force au médiator, c’est plutôt logique.

Au niveau du son , sec, d’une puissance moyenne, il ne faut pas hésiter à attaquer pour la faire sonner, Style oblige.

Bien sur elle ne vaut pas une Dupont au niveau son et finition, pour le prix, c’est tout à fait honorable, au niveau solidité,c‘est du tout bon, je la trimballe en vacances dans une housse et elle est toujours disponible, à conseiller…







Revenir en haut Aller en bas
igor
modérateur
avatar

Nombre de messages : 19256
Age : 103
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 20:10

Oui, oui, j'avais essayé une Dupont MD50 et j'avais été très déçu , rapport au prix!
Revenir en haut Aller en bas
Pakyie
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2655
Age : 42
Localisation : Grenoble, Isère, presqu'au Sud
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 20:16

J'ai jamais touché une manouche de ma vie... Jamais été vraiment tenté non plus... D'après ce qu'on lit les manches sont gros, l'action super haute etc. etc. Et je trouve que ça sonne "déglingué", au mieux... Donc que ça ne peut servir que pour jouer du manouche... et c'est pas un truc qui me touche tant que ça...

Mais par curiosité, en fait, je me dis que je tenterais bien, un coup pour voir... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/pakyiejazz
ibane
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 54
Localisation : quatre vingt douze
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 20:19

J'avais essayé la MD 100, le modèle en dessous, mais pour la faire sonner faut vraiment y aller, si l'on joue doucement, le son est sans saveur, il ne faut pas hésiter à jouer en puissance.
Ma préférence va pour les modèles à grande bouche qui mettent plus les basses en valeur, il me semble que tu avais une Dell'Arte à un moment.
Revenir en haut Aller en bas
JeanBaptiste
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 8122
Age : 56
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 20:32

Ouai, c'est peut-être pas la meilleure manouche, mais elle est sacrément jolie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ibane
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 54
Localisation : quatre vingt douze
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 20:51

Review de l'Epiphone emperor regent :

3/4 de caisse
corps en érable, table épicéa avec binding
manche collé en érable 3 parties, touche palissandre avec binding
20 cases
1 micro mini humbucking flottant OBL changé par un Bartolini
1 volume, 1 tonalité
chevalet palissandre + cordier lyre
accastillage doré
couleur sunburst ou natural
étui fourni lors de mon achat (4 ans)

Guitare typiquement jazz au belles finitions, un soin a été apporté a l'ensemble de la guitare.

Sonorités : en acoustique elle a de l'ampleur ce qui est un avantage, on peut travailler chez soi ''unplugged'' elle réagit bien même en picking.
branchée dans un ampli, le son est assez métallique dans les aigues, les basses sont douces, mais le coté un peu ''ferrailleux'' est gênant à mon gout, c'est pour cela que j’ai changé le micro par un Bartolini, qui apporte un réel avantage, les basses sont dorénavant plus moelleuses, les aigus beaucoup moins agressifs, changer de micro n’est vraiment pas superflu, l’instrument est littéralement transformé au niveau son.

C'est une guitare légère, agréable a jouer, plutot assis car le volume de la caisse est imposant, c'est une 3/4 de caisse.
A vérifier lors de l'achat, la finition, car elle diffère d'un modèle à l'autre, la mienne est superbe, je l'ai acheté en magasin.

Je conseillerai cette guitare à celui qui voudrait une guitare jazz pas trop chère, avec un beau look, le seul reproche que je lui ferai, c'est le micro OBL pas terrible, mais un micro se change facilement.

les photos maintenant :









Dernière édition par le Lun 27 Aoû - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pakyie
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2655
Age : 42
Localisation : Grenoble, Isère, presqu'au Sud
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 21:05

Super, Ibane...

Dis moi, tu aurais des samples avant/après le changement de micros ??? J'ai effectivement lu pas mal de bien sur le Bartolini flottant, mais entendre c'est mieux encore Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/pakyiejazz
igor
modérateur
avatar

Nombre de messages : 19256
Age : 103
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 21:30

ibane a écrit:
... il me semble que tu avais une Dell'Arte à un moment.
Oui, et la review en sera faite Wink
Revenir en haut Aller en bas
ibane
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 54
Localisation : quatre vingt douze
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 21:49

J'ai des vidéos avec le micro OBL, et pour le Bartolini, je referrai des essais pour comparer.
Revenir en haut Aller en bas
Pakyie
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2655
Age : 42
Localisation : Grenoble, Isère, presqu'au Sud
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 22:02

Super Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/pakyiejazz
igor
modérateur
avatar

Nombre de messages : 19256
Age : 103
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 22:17

DELL ARTE "MANOUCHE"

Guitare style manouche faite par DELL'ARTE, USA - série spéciale faite à 50 ex à l'occasion de 50ème anniversaire de la mort de Django

Guitare absolument remarquable, tant par le haut degré de finition que par la puissance et l'équilibre parfait! vraiment du tout grand art! et je pèse mes mots. Ultra puissante, des basses très présentes, et pourtant c'est une petite bouche! Mais, et c'est un grand "MAIS": ce n'est définitivement pas une guitare manouche! eh oui! pourquoi? parce qu'elle n'a pas du tout le timbre qu'on attend d'une guitare manouche! alors, on aurait pu imaginer la "dévoyer" de son style, mais là, on se heurte au fait qu'elle n'est pas non plus une archtop jazz et non plus une grande gratte "folk" dans la lignée des J200!


On se retrouve donc avec une guitare splendide, mais qui ne trouve absolument pas sa voie (voix?).
Vous me direz (peut-être avec raison) que c'est moi qui n'ai pas réussi à la faire sonner: il y a effectivement une manière manouche de jouer, mais d'autres (bons, ceux-là Very Happy ) s'y sont collés et même résultat!

Comment Dell'Arte en est arrivé là?
Je pense d'abord que c'est tout simplement parce qu'ils sont ricains! (bien que le boss était français) et qu'ils n'ont pas la tradition! ils ont copié une Selmer, en "l'améliorant" en employant des bois absolument parfaits et tout ça avec un degré de finition remarquable, et à l'arrivée, ce n'est pas une manouche!

Le manche par exemple, n'est pas du tout bûche comme souvent (et comme l'a souligné Ibane) il est ultra-facile à jouer et ressemble fort à ceux des archtop Gibson!
Tout est parfait: elle est livrée avec un jeu de cales en ébène pour le chevalet, la table est absolument parfaite et le dos en palissandre superbe...
Est-ce à dire que les guitares manouche sont en fait de mauvaises guitares, il y a eu des moments où je me le suis demandé, par ex. en jouant sur la Dupont MD50 face à son proprio qui jouait de ma Dell'Arte. MAIS, sa Dupont sonnait manouche, et ma DA l'enterrait absolument sur tous les plans, sauf sur celui-là!
En fait je l'ai revendue et là, je dois dire que je la regrette énormément (c'est sans doute celle que je regrette le plus) Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
ibane
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 54
Localisation : quatre vingt douze
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 22:23

En tout cas Igor, cette guitare est MAGNIFIQUE, j'en bave devant mon ordi
Si elle ne sonnait pas manouche, tant pis, il existe des guitares manouche à cordes nylon, enfin, c'est un bien bel instrument.
Revenir en haut Aller en bas
igor
modérateur
avatar

Nombre de messages : 19256
Age : 103
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   Lun 27 Aoû - 22:28

Oui, ils ont fait des choses magnifiques, je ne sais pas si mes remarques sont à étendre aux autres modèles! Quoi qu'il en soit, il semblerait qu'ils aient arrêté leur production USA et qu'ils fassent fabriquer en Asie (sous réserve de vérification)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bancs d'essai matos "Jazz" (guitares, amplis etc.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Republic Johnny Winter "Bluesman"
» Guitares "pineapple" hawaiennes ?
» Maceo Parker - Festival "Jazz a Nice"
» "Jazz au coeur" Issy juin 2006 C.Langlois et vleb
» Le "jazz-rock" au sens large (des années 60 à nos jours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guitar & Jazz :: Matos-
Sauter vers: