AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 GRETSCH NEW YORKER 1951

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Eric
Membre
Membre


Nombre de messages : 2799
Localisation : Eure 27
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 14:04

Salut à tous,

j'ai enfi reçu ma Gretsch NY 1951 achetée sur Ebay il y a 2 semaines Laughing

État : tout à fait conforme à la description du vendeur, rien à dire.

Le manche est parfaitement aligné et la guitare est juste (pas de trussroad), le vernis accuse les années et j'espère lui redonner du brillant prochainement, j'attends un produit miracle de la part de sieur Igor en personne cheers

donc ce matin, opération "gauchérisation" : pas bien difficile, cela s'est résumé à limer les 3 encoches du sillet de tête qui recevaient les 3 cordes aigues afin qu'elles reçoivent désormais les 3 graves. Puis inverser le sillet de chevalet ce qui sur un flottant réglable est très simple, il suffit de le déboiter, l'inverser et le remboiter.

Nettoyage sommaire donc, un bon dépoussiérage et un huilage de touche et on y va pour remonter mes éternelles d'addario 13/56 jazz, nikel, filets ronds cette fois. elle était montée en bronze mais je n'aime pas ça, je met toujours des cordes nikel sur mes acoustiques.

Réglage : quelques minutes suffiront à obtenir un réglage satisfaisant des harmoniques, le chevalet conserve pratiquement la même position qu'en droitier, car il n'est pas compensé, c'est une bonne chose. Petit réglage de hauteur sur par partie aigue ce qui permet de compenser le fait que les 3 cordes aigues sont logées dans les encoches du sillet de tête qui recevait à l'origine les 3 cordes graves, de plus l'action d'origine était un peu basse pour ce que je veux en faire.

bon, ben allons-y : on commence par un petit shuffle et petit à petit on y incorpore quelques riffs, on charge, on charge, on fait gueuler la belle et elle aime ça, ça tombe bien, moi aussi Laughing

première impression : la largeur de sillet est inférieurs à nos guitares jazz classiques, et le diapason plus court, donc en 13/56 on a l'impression de jouer sur du 11/50, c'est pas plus mal pour du blues en fait.

L'acoustique répond bien, il ne s'agit pas là de grande lutherie, mais ça projette pas mal dans l'ensemble.

allez, on passe au slide, moment crucial car j'ai un son dans la tête depuis plusieurs mois et je sais que seule une archtop me l'apportera, donc petite montée en adrénaline pour ces premières notes en slide : pari gagné, ça correspond à ce que je voulais : ça bave moins que sur une flattop dans le sens où les notes ne s'éternisent pas, c'est un peu l'effet dobro mais sans le résonateur, donc très boisé.

L'objectif de cet achat était d'avoir une guitare avec une personalité, un son 'rural' à l'ancienne, et une réactivité, je ne recherchais pas un son super clean bien au contraire, le but est de s'approcher au plus près de l'ambiance dégagée à l'écoute des enregistrements des pères fondateurs du Delta blues acoustique, et à cette époque il est clair que ces messieurs jouaient sur des guitares "cheap", voire même très cheap... il est donc illusoire de penser obtenir ce son avec une guitare haut de gamme je pense. De ce côté cette guitare semble à première vue remplir le contrat.

je me fendrai d'un sample acoustique bientôt enregistré avec un micro aérien bien sûr, ça vaudra bien un long discours Wink

en attendant le rajeunissement du vernis grâce au produit miracle d'Igor, voici quelques photos (ratées, je suis nule en photo...) qui témoignent de son état actuel

king





Revenir en haut Aller en bas
igor
modérateur


Nombre de messages : 19250
Age : 102
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 14:18

Ma che bella! tout- à fait à mon goût - et au tien aussi, visiblement, ce qui est bien plus important... Wink
Le luthier dont je t'ai parlé a son maga ouvert du mercredi au samedi, donc, un peu de patience... (en fait, il a son atelier en France) Wink

_________________
If you hit a wrong note, then make it right by what you play afterwards...
Joe Pass
Revenir en haut Aller en bas
Mortimer
Membre
Membre


Nombre de messages : 3350
Age : 37
Localisation : Tourcoing (nord)
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 14:33

superbe ! félicitations pour la petite dernière ! cheers c'est un peu l'esprit Gibson L50 si j'en crois les photos Wink

_________________
http://www.reverbnation.com/mortimer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reverbnation.com/mortimer
Pakyie
Membre
Membre


Nombre de messages : 2655
Age : 42
Localisation : Grenoble, Isère, presqu'au Sud
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 15:15

Félicitations, catimini ! Elle est très jolie, et quoi que tu en dise dans la review, sur les photos elle a l'air d'être en très bon état (surtout pour son âge)...

Bien content que le son te plaise, je suis impatient d'entendre tes samples (surtout que je m'attend à ce qu'ils soient dans la veine de tes précédents samples blues/slide : excellentissimes Wink )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/pakyiejazz
Ludo
Membre
Membre


Nombre de messages : 7953
Age : 55
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 15:16

...Superbe.....vivement les slampes...............question que je me pose souvent..............l'influence d'un verni craquellé sur le son éventuellement et plus généralement sur le timbre de la guitare.........
Revenir en haut Aller en bas
ibane
Membre
Membre


Nombre de messages : 1505
Age : 53
Localisation : quatre vingt douze
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 16:12

Bravo pour cet achat, si tu fais de la scène avec tu penses l'amplifier
comment ?


Dernière édition par le Lun 19 Nov - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
igor
modérateur


Nombre de messages : 19250
Age : 102
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 16:21

Very Happy ... de Armond?
Pour le réso: ça doit faire la 12ème x, mais tu as raison, persuadé que l'ami Eric ferait des merveilles là-dessus! Wink

_________________
If you hit a wrong note, then make it right by what you play afterwards...
Joe Pass
Revenir en haut Aller en bas
ibane
Membre
Membre


Nombre de messages : 1505
Age : 53
Localisation : quatre vingt douze
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 17:04

Pour le réso, je ne vois pas de quoi tu parles, je n'ai rien dit , Laughing
enfin presque...
Revenir en haut Aller en bas
igor
modérateur


Nombre de messages : 19250
Age : 102
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 18:07

Toi, non, moi, ça doit faire 2 ans que je le bassine avec ça! Twisted Evil Very Happy Wink

_________________
If you hit a wrong note, then make it right by what you play afterwards...
Joe Pass
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Membre
Membre


Nombre de messages : 2799
Localisation : Eure 27
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 18:07

igor a écrit:
Very Happy ... de Armond?
Pour le réso: ça doit faire la 12ème x, mais tu as raison, persuadé que l'ami Eric ferait des merveilles là-dessus! Wink

Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

non non, amplification acoustique, j'utiliserai mon petit capteur acheté chez Tasset
http://www.tasset.com/microsupersensitivesensor-p-7899.html[url]

Wink
Revenir en haut Aller en bas
ibane
Membre
Membre


Nombre de messages : 1505
Age : 53
Localisation : quatre vingt douze
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 18:10

igor a écrit:
Toi, non, moi, ça doit faire 2 ans que je le bassine avec ça! Twisted Evil Very Happy Wink

J'avais du aussi poser la même question plusieurs fois...
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Membre
Membre


Nombre de messages : 2799
Localisation : Eure 27
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 18:28

ah les dobro.......... faudrai que je puisse en essayer un car je n'ai aucune idée de la sensation produite par ce genre d'instrument... et pour essayer un dobro gaucher, c'est pô facile... clown
Revenir en haut Aller en bas
Mortimer
Membre
Membre


Nombre de messages : 3350
Age : 37
Localisation : Tourcoing (nord)
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 21:27

Pour le dobro j'en avais parlé j'ai essayé un amistar (dont notre cher igor a tant vanté le rapport qualité/prix) récemment ... j'ai été très surpris ! on s'imagine toujours que ces réso sont des buches alors qu'en fait l'amistar est très agréable à jouer, le manche (rond) est un manche de guitare un peu musclé mais c'est très raisonnable et il n'y a aucune raison pour qu'on ne s'y fasse pas, l'action est juste un peu haute (normal me direz vous) mais sinon ça reste une guitare ! en tout cas je commence à m'y intéreser à cause de vous Laughing

Ludo > l'influence du vernis est CAPITALE sur un instrument, le "mieux" d'un point de vue sonore c'est pas de vernis du tout ! mais le bois n'aime pas et l'instrument souffrirait ... par contre il existe des alternatives : on peut huiler le bois (comme une touche mais avec une huile spéciale ... donc il faut le faire régulièrement) Warwick le fait sur ses basses haut de gamme

Le vernis est une protection mais il empêche aussi le bois de vibrer et joue donc sur la sonorité de la guitare ; il est traditionnellement admis que :

- la gomme laque (vernis au tampon/french polishing) est le vernis qui laisse le plus vibrer la table, c'est le vernis que l'on trouve sur les violons et certaine guitare de luthier, c'est particulièrement fragile (un coup d'ongle = rayure) ... très rare dans l'industrie (application à la main obligatoirement) mais Eastman utilise une combinaison de cette technique et d'une couche protectrice de vernis (je sais plus lequel par contre)

- le vernis nitrocellulosique : le meilleur choix dans l'industrie (Gibson) c'est un vernis fin qui laisse la table vibrer relativement librement, il est assez fragile et peut provoquer des réactions chimiques avec certains caoutchouc

- le vernis polyurétane : (fender, production asiatique dans sa grande majorité)) plus "gros" il laisse moins respirer le bois et est donc obtrusif pour le son (c'est quelque chose qu'on peut observer très clairement au microscope en comparaison du nitrocellulo) il est toutefois celui qui procure la meilleure protection

l'âge d'un vernis influe sur la sonorité de l'instrument : les couches s'affine un peu et le vernis "sèche", finit par faire corp avec le bois

_________________
http://www.reverbnation.com/mortimer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reverbnation.com/mortimer
Ludo
Membre
Membre


Nombre de messages : 7953
Age : 55
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 21:35

...Merci Morti.........trés bon résumé.....3 écoles donc.....la haute lutherie.......l'école Gibson.........et puis Fender............ elephant elephant elephant elephant
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Membre
Membre


Nombre de messages : 2799
Localisation : Eure 27
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 21:42

donc je dois plutôt éviter de mettre une couche de bondex sur ma gretsch ?

merde, trop tard... Razz
Revenir en haut Aller en bas
manu_m
Membre
Membre


Nombre de messages : 2751
Localisation : Biot (Antibes) - Alpes Maritimes
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Lun 19 Nov - 22:18

merci Morti Exclamation cheers

cela dit, sur une solid body, l'importance du type de vernis doit etre bien moindre que sur une acoustique.... donc autant avoir un vernis qui protege bien....
Revenir en haut Aller en bas
igor
modérateur


Nombre de messages : 19250
Age : 102
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Mar 20 Nov - 0:00

... de plus elles sont le plus souvent peintes!
C'est vrai que les vernis Gibson sont (étaient Very Happy ) ultra-fins, d'où la nécessité d'utiliser des nettoyants appropriés... et c'est exactement ce que j'enverrai à Eric, un nettoyant pour violoncelles en fait... ça marche remarquablement, ma Super 300 était vraiment dégueu, et elle a retrouvé avec un peu d'huile de coude sa profondeur et son brillant... D'après les photos, la Gretsch semble avoir le même type de vernis...

_________________
If you hit a wrong note, then make it right by what you play afterwards...
Joe Pass
Revenir en haut Aller en bas
Denis
modérateur


Nombre de messages : 2455
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Mar 20 Nov - 1:09

Félicitations Cati, une belle guitare root, vivement un sample ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Membre
Membre


Nombre de messages : 2397
Age : 60
Localisation : aix en provence... dans la garrigue
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Mar 20 Nov - 8:48

Trés jolie !
Pour la nettoyer et lui redonner du brillant, un peu d'huile de citron et hop ... Cool

Perso je le fais à l'huile d'olive, mais il y en a des qui disent que ça sent ...
Pffff ... n'importe quoi !


Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Pakyie
Membre
Membre


Nombre de messages : 2655
Age : 42
Localisation : Grenoble, Isère, presqu'au Sud
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Mar 20 Nov - 16:49

polo a écrit:
Trés jolie !
Pour la nettoyer et lui redonner du brillant, un peu d'huile de citron et hop ... Cool

Perso je le fais à l'huile d'olive, mais il y en a des qui disent que ça sent ...
Pffff ... n'importe quoi !


Very Happy

Tiens pareil. Mes touches je les entretiens à l'huile d'olive... Effectivement si t'en mets trop ça sent la friture, mais sinon c'est top (peut-être que ça fonce un peu le bois... scratch )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/pakyiejazz
igor
modérateur


Nombre de messages : 19250
Age : 102
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Mar 20 Nov - 16:52

... Tu peux aussi frotter un peu d'ail! ça ne fait pas de tort et ça fait vacances! Twisted Evil Very Happy Wink

_________________
If you hit a wrong note, then make it right by what you play afterwards...
Joe Pass
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Membre
Membre


Nombre de messages : 2799
Localisation : Eure 27
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Mar 20 Nov - 17:00

Vous avez fini de délirer sur mon topic ? pour une fois que j'achète une guitare vintage, merde ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
igor
modérateur


Nombre de messages : 19250
Age : 102
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Mar 20 Nov - 17:06

Fais bien attention Eric! c'est toujours la première la plus dure à acheter... on se retrouve vite avec le virus... Twisted Evil
On délire pour attendre ta review! Very Happy Wink

_________________
If you hit a wrong note, then make it right by what you play afterwards...
Joe Pass
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Membre
Membre


Nombre de messages : 2397
Age : 60
Localisation : aix en provence... dans la garrigue
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Mar 20 Nov - 20:18

catiminijazz a écrit:
Vous avez fini de délirer sur mon topic ? pour une fois que j'achète une guitare vintage, merde ! Evil or Very Mad

J'étais sérieux sur l'huile d'olive !
Et tu n'est pas obligé d'ajouter de l'ail, contrairement à ce que dit Igor ...
Cool
Revenir en haut Aller en bas
igor
modérateur


Nombre de messages : 19250
Age : 102
Localisation : au sud du nord, au nord du sud, bref, au centre
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Mar 20 Nov - 20:48

Basketball l'huile d'olive, ça ne pourrit pas? (là, je suis sérieux)

_________________
If you hit a wrong note, then make it right by what you play afterwards...
Joe Pass
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GRETSCH NEW YORKER 1951   Aujourd'hui à 7:26

Revenir en haut Aller en bas
 
GRETSCH NEW YORKER 1951
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gretsch G9550 New Yorker
» Gretsch headstocks
» 1954 Vintage Gretsch Acoustic Archtop Black Guitar Jet 21
» Une vieille Gretsch du quebec
» Arnold Schoenberg (1874-1951)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guitar & Jazz :: Matos-
Sauter vers: